Protection de la vie privée avec les crypto monnaies

INTRODUCTION

On peut probablement supposer que la création de Bitcoin a été inspirée par des idéaux de décentralisation et d'indépendance financière. Les utilisateurs du réseau peuvent effectuer des paiements et des transferts monétaires sans avoir recours à des intermédiaires (banques, gouvernements ou autres institutions financières tierces).

Le Bitcoin et la technologie Blockchain ont donné naissance à un nouveau système monétaire, transférant partiellement le pouvoir et le contrôle assumés par les banques et les institutions gouvernementales vers le peuple. Les caractéristiques intrinsèques de la Blockchain, appuyées par la cryptographie, ont permis l'émergence d'un système plus transparent, où les transactions sont enregistrées en permanence sur un grand livre numérique public accessible à tous.

Dans une certaine mesure, la Blockchain assure également la sécurité et la confidentialité, puisque la plupart des adresses de portefeuilles ne sont  pas  directement  liéà  nos noms et adresses ou données personnelles. Les portefeuilles Bitcoin peuvent être utilisés par toute personne ayant accès à Internet et ne nécessitent aucune vérification d'aucune sorte. Les adresses pseudonymes Bitcoin sont probablement la raison pour laquelle beaucoup ont tendance à croire que les transactions Bitcoin sont anonymes. Cependant, Bitcoin n'offre pas vraiment l'anonymat complet ni la confidentialité et n'a jamais prétendu le faire.

Bien que les adresses Bitcoin soient relativement anonymes, toutes les transactions sont publiques et traçables. Ainsi, des utilisateurs individuels peuvent voir leurs adresses compromises par l'utilisation répétitive de celles-ci, l'historique des transactions, le suivi des paiements, la surveillance des adresses IP, etc.

Dans un contexte où la protection de la vie privée et l'anonymat sont confrontés à une demande sans cesse croissante, une myriade de projets de cryptomonnaies sont en cours de développement afin de fournir des niveaux améliorés de protection de l’anonymat. Dans les sections suivantes, vous trouverez un bref aperçu de certains projets axés sur la protection de la vie privée, tels que Monero, Dash, Zcash, PIVX, Verge, ZenCash et ZClassic.

MONERO (XMR)

monero
  • Monero est un projet de crypto monnaie open-source qui se concentre sur la confidentialité et l'anonymat. Il a été initialement proposé en 2014 par Nicolas van Saberhagen (auteur pseudonyme) et est aujourd'hui l'une des pièces de monnaie les plus populaires, surtout sur le dark web. La Blockchain de Monero offre des transactions TOTALEMENT intraçables et confidentielles, où les adresses d'envoi/réception et les montants traités sont cryptographiquement obscurcis. Sa  technologie  sous-jacente  est  basée  sur  un  protocole  appelé CryptoNote, qui a donné naissance à ce qu'on appelle l’algorithme CryptoNight.

CryptoNight est un algorithme de preuve du travail qui résiste aux dispositifs miniers spécialisés (p. ex. ASIC). Il a été conçu pour l'exploitation minière GPU et CPU ordinaire, visant à créer une distribution plus uniforme des pièces de monnaie.


Monero s'attaque aux préoccupations relatives à la protection de la vie privée en utilisant les les concepts d'adresses furtives, de signatures d'anneaux et de RingCT(Ring Confidential Transaction).

  • Adresses furtives : crée une adresse unique et aléatoire pour chaque transaction, afin de protéger la vie privée du destinataire et d'empêcher tout lien entre les expéditeurs et les destinataires. Ainsi, les adresses furtives créent une couche d'anonymat entre votre adresse publique (celle que vous partagez avec d'autres pour recevoir des fonds) et votre solde réel de jetons XMR.
  • Signatures en anneau (Ring signature) - mélange les sorties de transactions de manière à masquer les informations sur l'expéditeur. L'idée est, fondamentalement, de mélanger la signature de l'expéditeur dans un groupe d'expéditeurs potentiels qui autorisent collectivement la transaction, masquant l'origine de la transaction et rendant impossible de dire quelle sortie provient du véritable signataire de la transaction. L'expéditeur peut choisir d'augmenter « le taux de mélange », en ajoutant plus d'adresses aléatoires au processus (mais aussi en payant des frais plus élevés).
  • Ring Confidential Transactions - version améliorée des signatures en anneau, permettant de masquer les montants, les origines et les destinations des transactionsIl  fournit aussi de la fongibilité à la monnaie Monero - c'est-à-dire que chaque pièce XMR a une valeur égale et ne peut pas être mise sur la liste noire. Les pièces non fongibles, comme les pièces Bitcoin, peuvent être refusées comme paiement en raison de l'historique de leurs transactions dans les cas où elles ont été volées ou impliquées dans des activités illicites. Ex : Binance, en partenariat avec de nombreux échanges partenaires va mettre en place un système de suivi des Bitcoin volés durant le hack que l’échange a subi début Mai 2019.

De plus, Monero possède deux jeux de clés : la clé liée au dépenses et une clé permettant de visionner son compte. Comme son nom l'indique, la clé de dépenses est utilisée pour dépenser des fonds, tandis que la deuxième clé peut elle être utilisée comme un outil de transparence sélective, où les utilisateurs peuvent choisir de partager leurs détails de transaction avec d'autres sans compromettre leurs fonds. Cela peut être utile dans les situations où une entité doit faire l'objet d'une vérification, par exemple.

Le projet le plus sérieux dans ce domaine selon nous. 

DASH

dash

Dash est un projet de crypto monnaie open-source qui permet des transactions semi-anonymes et instantanées. Il a été créé par EvanDuffield (développeur principal) et lancé en 2014 sous le nom de XCoin (XCO). Quelques jours plus tard, le nom a été changé en Darkcoin, avant d'être rebaptisé DASH (Digital Cash) en 2015. Darkcoin a été créé en tant que crypto monnaie de confidentialité avec la fonction DarkSend, qui est maintenant connue sous le nom de PrivateSend.

En termes simples, la fonction PrivateSend est un service optionnel de mélange de pièces (fourni par DashMasternodes) qui permet d'obscurcir l'origine des transactions parmi tant d'autres. Il fournit également la fongibilitéDash (toutes les unités de la devise ont la même valeur). Le maximum autorisé pour une transaction PrivateSend est de 1000 DASH.

En termes de confidentialité, Dash n'est probablement pas la meilleure crypto monnaie du marché, puisque sa fonction de confidentialité est essentiellement un service de mélange intégré implémenté sous forme de version modifiée de CoinJoin - un service de mélange d'anonymisation créé pour les transactions Bitcoin (proposé parGregory Maxwell en 2013). Bien que PrivateSend soit une fonction intéressante et utile qui rend le traçage plus difficile, il est toujours possible de suivre les transactions par des méthodes plus sophistiquées et spécialisées (surtout si l'on considère les analyses futures des institutions gouvernementales, qui n’aiment pas par définition la confidentialité totale…).

Gardez à l'esprit, cependant, que le fait de ne pas mettre l'accent sur les caractéristiques de protection de la vie privée ne signifie pas nécessairement que Dash est un mauvais projet. Ce projet dispose d'une campagne de marketing très fort et de nombreuses implémentations innovantes et réussies, telles que la structure hybride de gouvernance/opérationnelle PoW/PoS et une architecture pionnière pour les masternodes.

Actuellement, Dash est l'un des réseaux décentralisés les plus populaires qui supporte les masternodes. Les opérateurs de masternode sont ceux qui participent et votent sur les décisions de gouvernance et de trésorerie du projet. Pour faire fonctionner une masternode, il faut avoir 1000 pièces DASH sur le porte-monnaie officiel et mettre en place un serveur qui fonctionnera comme l'un des nombreux nœuds qui supporte le réseau de la chaîne de blocs DASH. Il est également possible de faire appel à un tiers pour faire tourner le serveur pour vous.

Zcash (ZEC)

z_cash

Zcash est un projet open-source développant une crypto monnaie qui vise à offrir une confidentialité et une transparence sélective. Le lancement de Zcash en 2016 a été dirigé par ZookoWilcox et sa société Zerocoin Electric Coin Company, également connue sous le nom de ZcashCompany. Comme Bitcoin, Zcash dispose d'un approvisionnement total déterminé de 21 millions d'unités ZEC, mais 20% des pièces sont pré-minées au cours des quatre premières années comme récompense pour les fondateurs, les développeurs et les premiers investisseurs (également connu sous le nom de 20% MinersFee ou Récompense de Fondateur). Il n'y a pas eu d'offre initiale de pièces (ICO). Les transactions Zcash peuvent être transparentes et sont enregistrées publiquement sur la chaîne de blocs,mais les utilisateurs peuvent choisir d'ajouter une fonction de protection de la vie privée qui vise à protéger les informations relatives aux expéditeurs et aux destinataires, ainsi que les montants des transactions.

Par conséquent, l'une des principales différences entre Zcash et Bitcoin est l'amélioration de la confidentialité. Zcash applique des techniques cryptographiques, connues sous le nom de preuves de connaissance zéro, pour s'assurer que les transactions peuvent être validées sans exposer d'informations détaillées à leur sujet. Ceci est possible grâce à l'utilisation d'une fonction appeléezk-SNARKs (Zero-Knowledge Succinct Non-Interactive Argument of Knowledge), qui est une construction à preuve de connaissance nulle qui permet au réseau de maintenir un registre sécurisé des soldes validés sans exposer publiquement les détails des transactions ni les parties concernées, puisque ces informations sont cryptées. Contrairement à Monero, cependant, la fonction de confidentialité n'est pas automatique et nécessite un type d'adresse spécifique.

Les adresses Zcash peuvent être configurées en tant qu'adresses blindées (z-addrs) ou transparentes (t-addrs), et il en va de même pour les transactions, où les utilisateurs peuvent choisir d'envoyer les pièces ZEC de quatre manières différentes :

  • Blindée à blindée : les informations de l'expéditeur et du destinataire sont protégées ;
  • Transparent à transparent : aucune information n'est protégée.
  • Blindée à transparente : les informations de l'expéditeur sont protégées, le destinataire ne l'est pas ;
  • Transparent à blindé : l'information du récepteur est protégée, l'expéditeur ne l'est pas ;
transaction z_cash

Zcash transactions protégées et transparentes. Source.

Bien que l'idée semble intéressante, une recherche publiée par Jeffrey Quesnelle, de l'Université du Michigan-Dearborn, a révélé un très faible pourcentage de transactionsentièrement privées. En décembre 2017, il a démontré que moins de 5 % des transactions Zcashétaient protégées à la fois pour les expéditeurs et les destinataires, peut-être parce que la plupart des portefeuilles disponibles ne supportent pas les adresses blindées. Cela signifie que la plupart des utilisateurs qui recherchent des transactions ZEC entièrement privées exécutent probablement un nœud de réseau Zcash complet, qui est considérablement plus technique à configurer et à utiliser. Vous trouverez ici une liste des portefeuilles pris en charge (pour les adresses transparentes et blindées).Zcash a toutefois reçu l’approbation du célèbre hackeur E. Snowden en 2017 !

PIVX

pivx

PIVX (Private Instant Verified Transaction) est une autre crypto monnaie open-source qui se concentre sur la confidentialité et la décentralisation. Il a forké de Dash en 2016 et a été lancé à l'origine sous le nom de Darknet (DNET). Leur équipe est composée de membres de la communauté (la plupart d'entre eux sont anonymes). PIVX a quelques similitudes avec Dash en ce qui concerne le support des masternodes et la structure de gouvernance.

PIVX utilise un protocole de preuve d'acceptation (PoS) personnalisé, où les parties prenantes et les opérateurs de masternode sont constamment récompensés. Pour faire fonctionner une masternode PIVX, il faut détenir 10 000 PIVX sur leur logiciel de portefeuille officiel et héberger lamasternode sur une adresse IP dédiée, qui devrait fonctionner 24h/24 et 7j/7 (idéalement).

Afin de fournir des transactions privées, PIVX utilise une version personnalisée du protocole Zerocoin (le même protocole qui a donné naissance àZcash). Fondamentalement, la protection de la vie privée s'obtient par des services de mélange de données. PIVX est connu comme étant la première crypto monnaie à implémenter Zerocoin sur un réseau PoS.

PIVX a une option publique et une option privée pour les transactions. L'état privé des pièces PIVX (également connu sous le nom de PIV) est appelézPIV (ou Zerocoin PIV). Le portefeuille de base convertit automatiquement 10% de votre solde de PIV en zPIV, afin de s'assurer qu'un nombre suffisant de dénominations zPIV sont disponibles pour les services de mélange de protocole Zerocoin. Cependant, la conversion automatique peut être désactivée par l'utilisateur.

Comme Ethereum, PIVX a une émission de pièces de monnaie persistante sans un approvisionnement maximum fixe, mais le taux d'inflation est très faible. Compte tenu du rythme actuel (environ 2,5 millions par an), on peut s'attendre à une circulation de 300 millions de pièces dans 100 ans. De plus, les pièces PIVX sont constamment brûlées dans le cadre des frais de réseau. Comme il s'agit d'un projet communautaire, toutes ces caractéristiques peuvent être modifiées ou ajustées à l'avenir avec de nouvelles propositions.

VERGE (XVG)

verge

Verge est une crypto monnaie open-source décentralisée fondée en 2014 sous le nom de DogeCoinDark. Le projet est conçu pour offrir des transactions rapides qui masquent l'emplacement et les adresses IP de ses utilisateurs. Ceci est réalisé par l'intégration de la technologie de la chaîne de blocs en plus des technologies Tor et I2P.

Il est à noter, cependant, que Verge n'est pas privé sur le plan cryptographique. Son grand livre public (blockchain) est aussi transparent et public que celui de Bitcoin, où les adresses d'envoi et de réception sont visibles par tous, ainsi que les montants des transactions. Ses fonctionnalités de confidentialité sont principalement dérivées de l'intégration de Tor et d'I2P, ce qui le rend au moins discutable en tant que pièce de monnaie de confidentialité. En outre, le XVG n'est pas considéré comme une pièce fongible en raison de sa transparence. De sorte que les pièces de monnaie ne sont pas protégées contre l'inscription sur des listes noires. En termes simples, Verge offre presque la même chose que Bitcoin, mais avec un obscurcissement IP...

Selon leur Blackpaper, Verge met en œuvre le protocole Wraith, conçu pour fournir l'anonymat par l'utilisation d'adresses furtives. Wraith Protocol permettra aux utilisateurs de choisir entre un grand livre public ou privé sur la même chaîne de blocs. Dans le grand livre privé, il y a la possibilité de créer des adresses uniques qui offriraient une confidentialité accrue aux expéditeurs et aux destinataires. Ainsi, l'implémentation complète du protocole Wraith apporterait des adresses furtives ainsi que l'obscurcissement IP/localisation fourni par l'intégration Tor/I2P.

Cependant, si nous considérons que la confidentialité offerte par Verge est fondamentalement la même que l'exécution de Bitcoin sur le réseau Tor, Verge ne semble pas être une bonne option pour la confidentialité. Non seulement parce que l'anonymat fourni par Tor n’est pas si difficile à briser, mais aussi parce que cacher les adresses IP ne mène pas vraiment à la confidentialité transactionnelle.

En d'autres termes, il n'y a pas de fonctions de confidentialité cryptographique sur la chaîne de bloc de Verge. Les adresses et les transactions sont publiques et traçables, et il y a aussi une liste publique riche qui est disponible. Même si votre adresse IP est cachée, l'adresse de votre portefeuille est toujours visible pour tous. Si vous partagez l'adresse de réception de votre portefeuille Verge avec quelqu'un, cette personne pourra voir vos transactions et votre solde, tout comme nous le faisons avec Bitcoin. Peut-être que cela sera évité avec la mise en œuvre du protocole Wraith et des adresses furtives, mais nous ne pouvons pas encore en être totalement sûrs.

Malgré le fait que nous pourrions voir bientôt des fonctions de protection de la vie privée améliorées sur ce projet, je ne suis personnellement pas très confiant à l'égard de Verge en tant que pièce de monnaie permettant la protection de la vie privée et je crois que nous avons des options plus sûres et bien meilleures dans lesquelles investir et à soutenir dans cette industrie. Un « shitcoin » grandement « hypé » et « pumpé » (hein John ?) selon moi…

ZENCASH (ZEN) (Rebrand Horizen)

zencash

ZenCash a été fondé en 2017 en tant que projet de crypto monnaie open-source qui cible également les préoccupations de confidentialité. ZenCash a été forké de Zclassic, qui à son tour, a été forké de Zcash. Tous ces projets ont des caractéristiques similaires. Cependant, ZenCash est présenté et conçu comme une plateforme qui vise à fournir des services privés et fiables pour la communication, le transfert de valeur et la publication. Les caractéristiques d'anonymat seront réalisées grâce à l'utilisation de la technologie zk-SNARKs et des transactions protégées, héritées de Zcash.

ZenCash a une très grande équipe, avec de nombreux contributeurs à travers le monde. Il convient de mentionner que Charles Hoskinson est un conseiller stratégique et que sa société de recherche et développement, IOHK, est un partenaire de ZenCash.

Bien qu'il s'agisse d'un fork de Zclassic (qui a supprimé les frais de 20% de Zcash pour les mineurs), ZenCash récupérera les frais de minage à hauteur de 12% pour toute la durée du projet. Cependant, ZenCash présente une proposition plus élaborée, où 88% des récompenses minières restent dans les poches des mineurs et les 12% restants sont partagés entre les opérateurs de nœuds sécurisés, l'équipe centrale et la trésorerie de ZenCash pour le développement, le marketing et l'entrepreneuriat.

Le zen utilise de nouveaux types de nœuds, appelés nœuds sécurisés, qui sont soutenus par une communication cryptée entre les membres du réseau. Une autre caractéristique intéressante est ZenChat, qui vise à créer un nouveau type de mécanisme de communication sécurisé, où les utilisateurs peuvent incorporer des messages dans des transactions protégées et les stocker en permanence sur la blockchain ZenCash.

ZCLASSIC (ZCL)

z_classic

Zclassic est fondamentalement un fork de Zcash avec quelques paramètres modifiés, tels que :

Suppression de la commission de 20% que Zcash percevra pendant 4 ans (également connue sous le nom de récompense des fondateurs) ;

Suppression de la lenteur de l'approvisionnement et de la créationde pièces de monnaie qui a permis à Zcash d'atteindre des prix extrêmement élevés à ses débuts ;

Changementdu nombre de récompenses de 10 (ZEC) par bloc à 12,5 (ZCL) par bloc.

Elle a été fondée en 2016 par Rhett Creighton, avec la mission déclarée de rester "semblable à Zcash d'un point de vue technologique, mais de ne jamais prendre aucun jeton pré-miné, ni aucune récompense des fondateurs ou tout autre type de frais qui va à un petit groupe d'individus" (extrait de leur livre blanc une page).

Récemment, Zclassic a annoncé que ses nœuds seront fermés d'ici la fin mars et que le projet est ouvert à d'autres équipes. Les propositions sont acceptées jusqu'au 1er juin 2018.

Conclusion

Malgré un large éventail de pièces de monnaie axés sur la confidentialité, chacune d'entre elles utilise des mécanismes et des dispositifs particuliers. De plus, il semble que la plupart de ces projets ne sont pas parfaits à 100 %, alors assurez-vous de faire les recherches appropriées avant de vous fier au niveau de confidentialité revendiquée par un projet donné.

Cet article avait pour but de vous donner un bref aperçu de certaines des crypto-monnaies axées sur la protection de la vie privée (il en existe un paquet d’autres !). La liste pourrait aller plus loin, puisque nous avons beaucoup d'autres projets axés sur la protection de la vie privée en cours d'élaboration, mais l'article deviendrait probablement trop long.